Passion Pit – Gossamer

…alias l’album qui crée la polémique. Générateur de virulents débats entre les fans du groupe se demandant ce qui a bien pu lui  arriver pour sortir un tel disque, une chose est sure, Gossamer fait parler de lui.  Tandis que certains hurlent au scandale, à la supercherie, en démontrant que l’album est décevant à grand coups de titres extraits de Manners, je vais quant à moi m’atteler à la délicate tâche suivante : tenter de démontrer les qualités de Gossamer. Que voulez-vous, il faut parfois prendre des risques et vivre dangereusement.

Alors oui, on est loin du punch rugueux de Manners.  Les mini hipsters ne sachant citer du groupe que Sleepyhead ou encore Little Secrets ne reconnaîtront probablement pas sa musique dans cet opus.

Dans Gossamer, la musique est soignée, le groupe a travaillé les mélodies et ça se sent.  Il s’essaie aussi à des genres différents en faisant gentiment connaissance avec le R’N’B dans Constant Conversations par exemple, et le résultat est honnêtement bon, passé le dépaysement auditif de la première écoute.

Même si certains morceaux tels que It’s not my fault, I’m happy ou bien Where We Belong pourraient être utilisés en B.O d’une  comédie romantique, Passion Pit est loin de nous faire tomber dans la guimauve la plus gélatineuse pour autant.

Le groupe a évolué, il n’est plus question de faire danser les gens en produisant un  bruit plus ou moins harmonieux : c’est de musique, de vraie pop qu’il s’agit ici. Alors certes, les productions du groupe ont prit un nouveau tournant. Ce n’est pas pour autant que le résultat est à vomir et que le groupe mérite d’être lapidé sur la place publique.

ET EN PLUS, les nostalgiques de Manners peuvent en retrouver le punch dans Take A Walk, I’ll Be Alright, ou même Cry Like A Ghost.

Fan révolté ou hipster outragé, je te vois déjà froncer les sourcils derrière ton écran, en lisant cet article que tu jugeras sans doute aux frontières du blasphématoire.  Alors oui, j’ai aimé Gossamer, ce n’est sans doute pas la réussite de l’année, mais il faut avouer qu’il convient à merveille à cette période estivale.

Bien sur, cet avis n’engage que moi, si ça peut te rassurer et te dissuader de répandre du sang de porc sur le pas de ma porte ou de crever les pneus de ma voiture…

Love,

Flore

About these ads