N’en jetez plus, la cour est pleine !

Comme il est amusant de prêter attention à l’actualité en ce moment..! Il ne faut pas chercher loin pour être assailli par cette dernière, où que vous soyez, elle sera là. Où que vous alliez, quoi que vous fassiez, elle vous rattrapera toujours.Big Brother is watching you, et croyez-moi, ça sent fort le purin… Pendant que BHL réfléchit à  quelle cravate il pourrait bien porter avec son 3 pièces Armani pour sa prochaine visite en Syrie (comme si ils n’avaient pas déjà assez de problèmes), que des centaines de bus remplis de jeunes se ruent vers Moscou pour aller bourrer les urnes de bulletins en faveur de Vladidi, que Merkel jure fidélité à Sarkozy en refusant Hollande, suivie de l’Espagne (qui aurait cru que le sketch des Guignols sur le dopage les vexerait autant, que de susceptibilité, c’est fou ce qu’ils sont tendus ces espagnols en ce moment), que Brigitte Bardot accuse Sarkozy « d’égorger à vif les animaux » (accusation profondément injuste quand on sait à quel point il se soucie de la protection des porcs), un certain Julien Rochedy (porte parole du FNJ et Président des Jeunes avec Marine) ,tweete avec brio le message d’amour suivant : « Si l’immigration est une chance alors la France n’a vraiment pas eu de chance depuis 1500ans, quand elle était la première puissance mondiale. » Car oui les amis, où que nous soyons, c’est la misère, les politiques la ressentent profondément également, frappés de plein fouet par une pénurie d’idées nuisant à leur campagne présidentielle. Maintenant, il faut remonter au déluge pour convaincre les français que l’immigration est un problème majeur et que c’est précisément la cause de la perte de la superbe française. Oui oui. Après nous avoir limite canonisé Jeanne d’Arc, voilà que maintenant, ils vont vouloir qu’on recommence  à circuler en charrette. Manquerait plus que Sarkozy se présente comme étant le « candidat du peuple » et ce serait la totale. Honnêtement,même un mec déguisé en abeille qui se présenterait à la présidentielle aurait plus de crédibilité ! C’est vrai qu’il nous font quand même bien rire, nous ne pouvons pas leur en ôter le mérite. Nous pouvons quand même leur accorder la vertu suivante : faute de bonnes idées, ils parviennent quand même à bien nous divertir.

Et puis, en cas de saturation, soyons assurés que TF1 sera toujours présente pour nous asséner de documentaires chocs empestant le malaise social à plein nez : les répercussions de la crise financière sur le prix du traditionnel jambon-beurre !

Oui, mes amis, ce sont les temps dans lesquels nous vivons. C’est sur cette sympathique  vidéo de Dédé l’Abeillaud que je vous laisse méditer, car sous la Vème République, le ridicule ne tue définitivement plus.

Vive la France, et vive la République !

Flore.