Laura Marling @ l’Alhambra

Depuis trois ans que j’attends ça! Enfin voilà revenue Laura Marling en France après avoir fait la première partie de Neil Young (oui monsieur!) . On la retrouve à l’Alhambra, petite salle conviviale (mais comme il faut!) avec en première partie son guitariste et pianiste Pete Roe, avec une folk agréable qui nous transporte doucement et nous met en appétit. Après quelques chansons, la clique débarque, on applaudit avant la première note…

Resplendissante, la soirée commence avec « I Was Just A Card » : la voix doucement mélancolique de l’artiste lance les premières étoiles dans les yeux de chacun. Timide mais au regard assuré grâce à un jeu de guitare qui mûrit.
Quatre titres plus tard « Ghost » et enfin, les gens chantent à vive voix.

Juste après arrive un petit interlude (de quatre chansons) en solo avec une reprise de Neil Young et un nouveau titre juste pour nous! Elle salue son groupe et laisse le batteur faire un petit solo avec un poussin mécanique qui bat la cadence sur caisse claire et nous sommes repartis, jusqu’à un « I Speak Because I Can » trop court mais intense.
Pas de rappel, un peu d’incompréhension mais peu importe. C’était comme il fallait : humble mais intense.
Elle nous manque déjà et on attend avec impatience son retour, encore!

Charles