Daft Punk – Get Lucky (Feat. Pharrrell Williams)

Allez, c’est officiel, c’est acté, nous sommes enfin arrivés à la grosse date entourée sur le calendrier depuis samedi dernier, tout le monde va pouvoir respirer un coup : la version complète de « Get Lucky » a été dévoilée ce matin à 6h.

Il faut dire que quand il vient à faire monter le suspense,  les Daft Punk ne sont pas en reste. Tout a commencé avec un tout petit teaser de 20sec diffusée pendant le Saturday Night Live le 2 Mars dernier,suivit  de  » l’annonce » officielle de la sortie de Random Access Memories via la possibilité de le pré-commander sur iTunes. Nous pouvons d’ores et déjà saluer la qualité du plan de communication du groupe, qui a réussi à attiser l’excitation des foules en ne disant presque rien, se contentant de poster des liens menant vers leur site internet régulièrement mis à jour, histoire de donner à son public un os à ronger.

L’hystérie a atteint son paroxysme le week-end dernier, lors du festival américain Coachella durant lequel a été diffusé une minute et demi du clip du titre officiel, exposant au grand jour la collaboration de Pharrell Williams et de Nile Rodgers. C’était parti pour une semaine de folie douce, de remix et version étendues en tout genre, on ne compte plus le nombre de fakes mis en ligne pour être finalement retirés quelques heures plus tard. Les radios et chaînes de télévisions sont également touchées par l’ampleur du phénomène, diffusant l’extrait à tour de bras. Je suis même pour ma part tombée sur des pseudo-versions du titre durant 30 minutes et reprenant des bouts d’interview diverses de Pharrell Williams…

En tout cas cette fois c’est officiel, nous sommes sauvés, la dernière version EST BEL ET BIEN LA BONNE. Si vous ne l’avez pas encore écoutée, rattrapez votre retard ici, ou achetez-le sauvagement sur iTunes.

En bref, un titre efficace et groovy qui sent bon l’été et que nous sommes surs d’avoir dans les oreilles pendant les mois à venir, avec ou indépendamment de notre volonté… Ne reste plus qu’à espérer que le reste de l’album soit à la hauteur et qu’il entre dans la postérité pour sa qualité globale et non la taille de son buzz…