KIASMOS

Crèmeries: Beatport, Itunes

« WINTER IS COMING »

Quand un compositeur reconnu (Bafta Winner) rencontre un beatmaker minimal génial,kiasmos_022012 ça donne l’un des plus beaux albums de l’année dernière (déjà…  Bonne Année!).

Mais même si c’est so yesterday (pour certains d’entre vous), on pose quand même un coup de projecteur sur cet album magique concocté par nos magiciens du nord (dont les noms demandent des insertions de symbole) : Ólafur Arnalds et Janus Rasmussen.

Chez Kiasmos, les envolées mélodiques sont de la partie. Held, le deuxième morceau pose rapidement les bases de l’intensité musicale véhiculée au travers de l’album. Et c’est dans ces pièces volontairement vieillies (écoutez attentivement la fin du morceau avec cet effet vieux vinyle) que l’on se perd dans des pérégrinations mentales au loin sur une île lunaire, l’Islande (Reykjavík, lieu de production de l’album).

Cet album, fruit de l’alliance de « Björkland » et des Iles Féroé, évoque tellement d’images qu’il en devient cinématographique à l’écoute. Une approche qui n’est pas sans rappeler celle de Weval d’ailleurs! Le morceau intitulé Thrown en est un parfait exemple.Kiasmos album

Looped est également de ces morceaux qui entraînent automatiquement le derrière de tout un chacun (7 à 77 ans !). Mais plutôt sur une mood de jour de pluie au Havre… Du coup si vous aimez la musique planante, minimale, cinématographique et progressive (ou dépressive, selon la perception). Eh bien, vous êtes au bon endroit.

Certains morceaux adoptent une rythmique plus club mais ils demeurent toujours accompagnés d’une mélodie mélancolique tout en finesse soulignée par des cordes déchirantes et un piano délicatement minimal.

Voilà quelques mots & vidéos pour vous donner l’eau à la bouche et vous entrainer vers le soundcloud de ces messieurs du Nord.

Ceci est vraiment votre came ! Alors pour approfondir dans cet esprit nordique & acoustique (cliquez sur le groupe souhaité): Brent Brauer Frick, Einar Stray, Johan Söderqvist, Trentemøller, Christian Löffler

 

Live de Kiasmos à 6 heure du matin (heure de Reykjavík) pour la radio de Seattle KEXP :