Aquariel – The Night I Lost My Virginity

Des synthés d’un autre monde posés sur une voix masculine entrecoupée d’une voix féminine, voilà ce que nous propose Aquariel dans « The Night I Lost My Virginity ». Titre au nom évocateur me direz-vous, pourtant le morceau va bien au-delà de cela : c’est à la fois doux, lent et rythmé en même temps, presque intergalactique, ou du moins définitivement psychédélique. C’est bon à entendre et ça ne présage que du bon pour la suite.

English :

Synths sent from another planet accompanying a masculine voice crisscrossed by a feminine voice, here is Aquariel‘s job in « The Night I Lost My Virginity ». What an evocative name for a track you may say, but the song goes further than this: it is smooth, slow but paced, almost intergalatic, or at least definitely psychedelic. It is good to hear and it bodes well for Aquariel‘s future releases.