Aquariel – Dix-Sept Îles Désertes ø

Et toi mon coeur pourquoi bas-tu? Comme un guetteur mélancolique, j’observe la nuit et la mort.

Je vous avais parlé il y a quelques mois de mon coup de coeur pour Aquariel. Eh bien il s’avère qu’il a encore frappé.

Frappé n’est pas vraiment le bon mot, puisque qu’avec « Dix-Sept Îles Désertes ø », il n’est question que de douceur et de volupté. C’est frais comme la rosée du matin. Aquariel a réussi à produire un titre joyeux et triste à la fois, rythmé et lent, plein de poésie et de jeunesse. C’est mon coup de coeur de la semaine.

I wrote a few months ago about my musical crush for Aquariel. Well, he struck once again.

Strike is not really the good word, since there is nothing but smoothness and voluptuousness in ‘Dix-Sept Îles Désertes ø’. It is as fresh as morning dew. Aquariel succeeded in producing a cheerful and sad, rythmed and low track all at once. Is it full of poetry and youth. It is my crush of the week.